dimanche 1 juin 2008

Lava + Esoteric, Le Klub, Paris, 31/05/08

Fatum Elisum : du doom-death à l'anglaise, j'imagine - n'en écoute jamais ; musique qu'on devine sans surprise, donc, sobrement hard et sobrement goth, guitariste rythmique dans la grande classe quarantenaire, et chanteur habité, avec le sourire pile au moment où il faut ; un bon moment avec un groupe sans prétentions pour s'échauffer les cervicales au groove imparable du doom

Lava : j'avais un debriefing façon consulting complet pour le Moignon et le Moisi, ça ne vous concerne pas, surtout si vous lisez ceci parce que vous étiez absents ; vous saurez simplement que Lava, ça fesse ta maman ; pour les attardés, c'est du sludge, what else, en version bien à l'os, subtilement indussoïde, du power trio qui balance sec et droit au foie, Dimebag Lou je ne demande qu'à t'entendre intégrer le dispositif mais sache que la pression est mise, t'as intérêt à vite décrocher du mood crétois si tu m'en crois, bref Lava je dis raah, Cop Shoot Grief, et en bonus le tube à la Alleged en version swingabilly, total dancefloor, j'en reveux, vite

Rising Dust : trop occupé à encaisser la tarte susdite en papotant avec les larrons

Esoteric : merci, infiniment, à tous ceux qui sont pas venus, déplaçant le concert au Klub : comme subodoré, la hauteur de plafond, le confinement et la pierre nous ont donné tout ce dont on avait été frustré à la Loco l'an dernier ; subliminaux larsens, sidéraux froissements de tympans, patente vénération de Notre Seigneur Godflesh, crushing cosmic death metal dont on pourra à la rigueur regretter un brin trop encore d'épopisme metal - et de nappes wizard wc, heureusement ici noyées dans, enfin, de la gratte ; crépitements et planance à gogo

Big up à Rain Man, Buck, Toxine et au Docteur Noktu

2 commentaires:

Le Moignon a dit…

Héhé, Cop Shoot Grief ! Merci à toi, Kamarad! Big up au Buck, ouaip, pis aussi aux bretons qui sont venus nous tailler la causette, pis au gratteux chevelu de Fatum Elysum et son ampli à lampes, qui s'est vraiment montré chouette gars et pas rancunier pour la crasse qu'on leur a faite...
Vivement la prochaine en tout cas.

Sinon ouais Esoteric, c'était vraiment cosmicosismique, grosse tuerie, un tremblement à s'en faire une descente de tripes. Et Fatum Elysum, bucolique certes, mais grande classe quand même, et son énorme de surcroît. Et tant pis pour Rising Dust, la causette, c'est chouette aussi

Carcinos a dit…

Salut c'est un des deux bretons qui sont venus taper causette avec vous, ça gaze les gars? Moi aussi j'ai fait mon report si vous voulez voir, c'est ici.

Lava ça bute, mais dommage vraiment que vous ayez loupé rising dust parce que là...