mercredi 6 août 2008

Danzig II : Lucifuge


Je suis un kikou ; pas vous ?
Un putain de gominé bien kéké, pas bien haut, bien musculeux ; pas à escalader beaucoup l'arbre à grimaces familial pour tomber sur des extraits de naissance en italien. J'ai un authentique petit cœur de midinette, qui saigne, et pas une des cagoles mélodramatiques et glousseuses que j'ai encochées sur mon manteau de cheminée en chêne qui puisse espérer supplanter Maman. Maman était une salope. Elle m'aimait pas. Pardon, Mamma ; je suis un homme tu sais, je serais un loup c'était écrit. Je peux pas me permettre de faiblir, le fiasco, le moindre éclat dans ma chape massive, is not an option ; quand ça branle dans les fondations, le seul recours acceptable c'est howler à la lune, et bomber le torse, toujours ; l'abonnement à la salle de muscu, ça passe avant tout ; désolé ; vous tous. A man's gotta do what he's gotta do.
J'ai vendu mon âme au démon ; pas vous ?