jeudi 14 août 2008

Hypnotizer : Everything is Nothing


Allons bon. Vous voulez, vraiment, que le vieux con vous raconte encore une fois l'histoire du k-hole ? De comment le tempo se fait pâteux, le beat gluant, la gravité néant, le corps chewing-gum dans la grande brasseuse, comment toute perception devient plastique fondu, comment tout devient sale et synthétique, comment on devient une bête capable de tout, un neurone dernier, connecté à nu avec l'univers, l'innommable, comme on devient pure voracité, pure énergie, pur désert, de morale, de sentiment, zombie opiniâtre, invertébré et invincible, avide et glacé, insensible et inextinguible, dans le jardin des cendres ? Si cette jaquette effroyablement explicite, le pataud appétit de sang, l'impureté et le désespoir qui y mugissent, ne vous ont pas déjà fait remonter dans le tarin une doucereuse odeur médicale, c'est, mes braves chéris, que vous n'êtes jamais morts.
Et maintenant, il faut dormir. Faites de beaux rêves.

5 commentaires:

RVN a dit…

parfaitement synchro avec mon facteur, bravo

paul takahashi a dit…

Par ici la peupi

gulo gulo a dit…

peupi, peupi ... ah oui, c'est pas ce que tu nous as fait à wawass et à moi dans ta chro sur ce site tout noir, là ?

gulo gulo a dit…

(je suis taquin, j'en oublie les manières ... c'est gentil de venir nous voir, je suis sincèrement touché)

paul takahashi a dit…

boah t'es con, ton gueublo je le suis depuis longtemps, tu m'as même fait dépenser US$30 pour le Pneumatic Detach + pyjama, parce que t'es pas manchot niveau dénichage ritmicnoyeuze