lundi 18 août 2008

Made out of Babies, Parween, HKY, Le Klub, Paris, 17/08/08

Pour un live report, ne pas négliger l'anecdote qui fait vivant - comme le fait qu'avant Glass Candy, j'ai passé une heure à boire des apéros avant de m'apercevoir que je le faisais à la place où ils avaient refroidi Jaurès. Ici, ce sera le fait d'avoir été confondu avec le chanteur de Remote : sympax.
Et donc, HKY, c'est chiant ; j'ai failli m'assoupir - aussi, quand on a passé les 3 nuits précédentes à dormir 3 heures, et les matinées attenantes à vomir de l'eau ...
Parween, ça pique les oreilles pour pas grand chose, j'ai joué deux fois les éclaireurs et deux fois suis remonté sur l'air de kaï-kaï.
Moube, enfin ; court, comme à l'accoutumée, un peu trop de monde pour se mettre à l'aise, mes cervicales du moins ne s'en plaindront pas, un peu trop de connards de pogoteurs sur le rappel (eh ouais connasse, je le sais bien que t'as pas fait exprès de me marcher sur le pied, sinon c'est pas poussé que je t'aurais), un peu trop de son perdu dans les bouts de kleenex vrillés dans mes oreilles, il avait pourtant l'air magnifique, mais un peu trop, ça cisaillait si formidablement que j'ai dû une fois n'est pas coutume jouer de prudence - mais l'exiguïté de la salle, comme espéré, nous a donné une intimité précieuse avec Pépée Noël et sa sincérité radieuse - et qu'on ne vienne plus me parler de photoshop, ou je vais rire bien haut.
Chouette concert, y en a des qu'on de chouettes invités, à leurs anniversaires ...

PS : Roddy, t'étais où ?

Aucun commentaire: