lundi 18 août 2008

Techno Animal : Re-Entry


Dub anémique, Abstract doom en phase terminale, l'austérité à son summum.
Il y a ce film, Soylent Green, ou l'on voit un type se laisser mourir dans un institut bizarrement spécialisé à cet effet. Ici c'est pareil.
Rituel en diptyque indissociable, re-entry est une invitation vers le néant. Sauf qu'au lieu d'y plonger dans une vague d'euphorie, et de plaisirs à jamais perdus, c'est dans la résignation et un désespoir dangereusement silencieux qu'on s'y abandonne. Il n'y a rien de bon ici-bas de toute façon. A quoi bon se battre? Attendre et mourir, c'est tout ce qu'il reste, à défaut d'espérer. Attendre, oui, respirer, oxygéner son corps, s'oxyder, laisser le temps à l'oxygène d'user ses organes vitaux, les sentir dépérir et s'oxyder encore, et encore, jusqu'à passer à l'état de cadavre, sinistre chrysalide de notre condition larvaire. Et le coeur de battre plus lentement à chaque pulse, sans qu'on puisse même s'en rendre compte.
Le tempo ralentit au fur et à mesure de l'album, même si sur la fin de la première partie, on croit entrevoir une lueur, un retour à la vie et à l'espoir. Mais très vite c'est la rechute, jusqu'à la disparition pure et simple de tout élément rythmique. Coma létal. l'attente est interminable. Le coeur oscille encore pourtant, mais de façon imperceptible. Sur un électrocardiogramme, la courbe embrasse l'horizon dans un élan de froide tendresse, d'une lenteur insoutenable. Puis, l'étreinte fatale, le dernier soupir.
Il devient alors urgent de passer à quelques chose de plus remuant pour reprendre son souffle, si tant est qu'on est certain de ne pas vouloir y rester.

6 commentaires:

gulo gulo a dit…

bien, comme ça c'est fait, je me suis juste permis une petite intervention

Raoul a dit…

haha, j'écoutais justement ce disque tout à l'heure. Le disque à écouter quand t'arrives à la fin de Neuromancien, avec le cyber-rasta qui écoute du dub dans sa station

gulo gulo a dit…

je sais pas pourquoi, je sens que je vais me le represcrire ce soir

Le Moignon a dit…

l'intervention, c'est le libellé? Sinon oui, ce truc est une drogue dure

Karamazov a dit…

Purement excellent la seconde partie de l'album. Merci.

gulo gulo a dit…

Kara, tu es TRES en-dessous de la vérité ; le second cd est un all-time fav, rien de moins ne sera accepté