jeudi 25 septembre 2008

Croustibat'


Qui peut prétendre faire plus evil sur le beat qu'Incantation ?
Incantation. Blasphemous Cremation, sorti cette année, est en fait le director's mix d'Onward to Golgotha. Plus rough comme ils le voulaient, qu'ils disent. Bourbeux, occulte, obscur comme poix, assurément.
Maintenant, il faudrait qu'ils se décident à ressortir Upon the Throne of Apocalypse, qui était le même tour de passe-passe appliqué à Mortal Throne of Nazarene - c'est qu'ils sont farceurs, les diables - parce que celui-là, il ne se trouve plus en-dessous de 40 boules. Et éventuellement, puisqu'ils aiment cette farce, qu'ils nous la refassent pour le petit dernier Primordial Domination, qui est certes puissant, mais se tape tout de même un son ultra-lisible et peu goûtu, surexposé, façon le Retour de la Momie, gros gros death moderne si vous préférez ... Ca manque d'échos et d'hallucinations, les gars !

Aucun commentaire: