vendredi 12 septembre 2008

Melvins, Big Business, Porn, Elysée Montmartre, Paris, 11/09/08

Il manquait un petit quelque chose ...
... à Porn, qui jouissait ce soir de deux batteurs olympiens, et qui sait envoyer du riff proto-je sais pas quoi, -zoaire je dirais, et qui pourtant, passées les deux premières minutes de chacun de ses morceaux à attendre en bouillant sur place l'explosion qu'on appelle de tous ses voeux, s'échine à nous endormir en ne changeant rien à son riff ni à sa cadence, laissant ses batteurs s'épuiser en roulements et variations ... un chanteur, peut-être ? ou est-ce moi qui manquait de la perchance nécessaire pour le suivre dans sa coolitude désinvolte ?
... à Big Business, qui jouait toutes ses splendides mélodies un brin trop vite, comme pressé de partir, qui autochâtrait toutes ces gorgeous envolées aigües du chanteur ... un jeu de scène, peut-être, pour meubler cette estrade trop grande pour eux, ou un plafond plus bas, et moins de lumière ? ou est-ce moi qui venait trop pour eux ?
... aux Melvins, qui, ne nous méprenons pas, m'ont collé le sourire jusqu'aux oreilles du début à la fin, jouent ludique, jubilatoire, futé, rock'n'roll, hard rock, grunge, imparable, m'ont même fait le plaisir d'enchaîner comme sur le disque les tubes de Senile Animal, et d'y ajouter un morceau de leur meilleur disque (Eggnog), et un Boris jouissivissime ... un peu plus de coeur et un peu moins de roublardise ou de QI, peut-être ? ou est-ce moi qui ai vu Harvey Milk cette année ?

4 commentaires:

raoul a dit…

Merci

DMDFC a dit…

Je t'ai vu au loin, Gulo.
http://beyondthenoize.blogspot.com/2008/09/melvins-big-biz-porn-elyse-montmartre.html
bon concert quoi!

gulo gulo a dit…

j'ai pas vu grand'monde en dehors de la bande avec qui je suis venu, et de Pixel Pourri, sorry à tous

DMDFC a dit…

Normal! toujorus bizare de faire le geek social quand tu sors avec des gens! ahahahaha