lundi 22 septembre 2008

Slipknot : Slipknot


Hahahahaha. Quand je pense qu'à la sortie de cette chose, j'ai eu, oui, une sorte de peur à l'écouter, me suis figuré quelque chose de trop griffu, touffu, chaotique pour moi, qui tenait du grind et du brutal death, ou de leur fantasme puisque je n'avais alors entendu ni de l'un ni de l'autre.
En fait, Slipknot, c'est juste de la fusion. Slipknot c'est juste Korn comme j'ai désespéré à chaque tentative qu'ils soient, délestés de leur fâcheux travers, saveur male kinderwhore, emogoth b-boy - et avec un son de batterie plus ... disons pubescent. Slipknot en fait c'est super funky et frétillant, c'est hilarant tellement c'est vénèr, ridiculement groovy et survolté, c'est The Devil's Rejects au Carnaval de Rio - les batucadas, les costumes, les Cavalera raides à la coco, les cotillons, Anselmo qui fait des danses zouloues, les sifflets, ça donne envie de faire tourner les serviettes bourré sur les remparts de Carcassone.
Slipknot, en fait, c'est super bien.

9 commentaires:

Raoul a dit…

Hallucinant en concert, hallucinant tellement c'est vénèr, ouais

DMDFC a dit…

Super bien, j'aurais pas dit ça. Ce premier album a une poignée de titre totalement convenables! Et c'est déja bien.

Raoul a dit…

Le deuxième aussi. En fait le meilleur album de Slipknot ça risque d'être un best of

DMDFC a dit…

pas d'accord pour ce second album. quand il est sorti, tout semblait évident, quasi pop (dans le format) là ou le 1er était vraiment un truc surprenant ("waouh!!!!! 3 batteurs!!!!!!!"). et pui ces paroles tel "if you're 555 then i'm 666"....sic(s)!

Glorb a dit…

3 batteurs 3 batteurs, sont surtout là pour le fun les deux percussionnistes hein

DMDFC a dit…

oué oué... enfin tu vois ce que je veux dire , hein ?!

Glorb a dit…

c'est qu'il est rapide aussi alors forcément, ça balance

Lucas a dit…

Et Patrick Sebastien ?

gulo gulo a dit…

comme quoi, Slipknot, c'est toujours vendeur ; quant aux percus, cet album est plus tribal et fiévreux que toute la disco du gros Max, faut pas déconner