lundi 20 octobre 2008

Bol d'air

C'est trop beau pour être vrai. Dans un quartier bucolique de Paris, dans un local spacieux et aéré, un disquaire a ouvert. Beaucoup d'air dans les bacs pour l'instant aussi, pas grand chose en metal par exemple, mais si l'on en juge par la surpenamment jolie sélection en corbak music, on peut s'attendre à du bonheur.
Et vu les prix (Ant-Zen à 10.90, dommage qu'ils sortent si peu de bons disques aujourd'hui), on a de bonnes raisons de penser que l'on va ressortir son nez des méandres d'amazon, retrouver le plaisir de parcourir fébrilement les rangées de boîtiers, et de ramener sa pêche au comptoir - l'écouter ... Wave + Dysphorie + Jussieu Music = le Souffle Continu.
Bon, je suis d'autant plus enthousiaste que j'y ai trouvé, à ma première visite et au lieu des FLA et Totimoshi que j'y venais éventuellement trouver, le Horrorist qu'amazon ne m'a jamais envoyé, et le Mt Sims qui sortait aujourd'hui (dans le même genre, y avait aussi les Hypnoskull et Moctan tous frais) ...
Mais ça respire le bright future, les tauliers sont avenants, sifflent du rouge à la caisse et clopent tranquillement dans la taule. A l'ancienne. Ruine en vue.

La province ? C'est où, ça ?

Ah, oui, j'oubliais : 20/22 rue Gerbier, métro Voltaire ou Père Lachaise ou Philippe Auguste.

1 commentaire:

DMDFC a dit…

Wave.... je pense que wave était quand même extremement bien fourni en pan sonic/mille plateaux/autechre-school. Et j'ai pas l'impression que ce souffle continue le sera autant. enfin ca serait magnifique, bien évidemment.
Sinon ce disquaire déboite, peut être le premier d'un nouveau genre "a l'ancienne": Comme ils le disent eux même, le métier de disquaire est en train de redevenir ce qu'il 'naurait jamais du cesser d'être. Oué!!