samedi 25 octobre 2008

Hypnoskull : Operation Mean Machine


Si vous suivez les bonnes ruelles, la nuit, vers le port, en rasant les murs entre les lampadaires blêmes, si vous vous faites pas suriner avant d'avoir trouvé la petite porte dérobée, vous tomberez peut-être dans un sous-sol d'entrepôt aux allures de fight club, blindé de blousons noirs loqueteux et de gueules grimaçantes, le plafond y pèse à quelques maigres centimètres des crânes cabossés, et quelle que soit l'heure où vous arriverez vous aurez toujours la sensation que la soirée est à son paroxysme, tout l'obscur grouillement plongé dans sa perchitude ; il ne vous arrivera rien une fois là, on s'y marche dessus mais chacun est absorbé, perdu, dans le trépidement profond de sa transe grondante et acide. C'est le Mean Machine, le bouclard de Patrick, et certains soirs vous pourrez même y croiser Scott, vous le reconnaîtrez sans peine, un binoclard hilare tout flottant qui fout des coups de coudes à tout le monde. Une foutue bonne adresse, c'est moi qui vous le dis.

Je ne saurais en revanche vous dire aujourd'hui jusqu'où sur l'échelle du scandaleux est grimpé le prix du coffret limité d'Operation Tough Guy, ni si vous aurez droit au superbe pin's que bibi a épinglé sur son bob.

Aucun commentaire: