mercredi 15 octobre 2008

Insurgent Inc. : Self titled


C'est bien gentil les limitations de vitesse, la sûreté sur les routes est une belle et bonne chose, et nous en rendons grâce à nos gentils dirigeants ... Mais chier ! Si c'est pour se taper des albums de jogging à la Hard Wired, de Front Line ... Merde quoi, il y a bien des moments où on a envie de se faire peur avec de la bonne bonne c, d'abuser à en affoler le palpitant, qui trébuche sur une dizaine de battements, d'avoir la bouche rauque, des spasmes vomitoires dans le palais, et cette cendre glaireuse infime sur les amygdales, pour jouer les fous du cybervolant pas assez nourris ? Non ? Faut que ça throbbe, bordel ! Je veux dire, ils claquent même un beat house sur le dernier morceau ! Comme disait l'autre, crazy fucking canadian(s) ...
Ce disque vous fera voir Jean-Luc de Meyer pour ce qu'il est : Monsieur Mégot.

Aucun commentaire: