mercredi 15 octobre 2008

Intronaut : Null


Oh puis merde, à la fin : si Isis - voilà, la grossièreté que je voulais éviter est lâchée - non pas avait des couilles, mais avait des grosses couilles au cul, avec dessus assez de fourrure pour courir la steppe sibérienne à quatre pattes, s'ils avaient de grosses mâchoires et non de douces barbes blondes, des arcades proéminentes et non des lentilles de contact qu'on imagine carrées, si sous leur crâne ça guerroyait rudement au lieu que de soupirer ... eh ! on les appellerait mon oncle, pour commencer ; et peut-être, je dis bien peut-être, sonneraient-ils vaguement comme Intronaut sur Null. Dans le noir et de dos.