jeudi 9 octobre 2008

Screaming Trees : Uncle Anesthesia


Dis, il est bon, aussi, mon amour Marcus, quand il ne va pas faire tomber la vaisselle tellement il gronde ou quand il ne pleure pas comme une madeleine tellement il y a cette grande lumière, là.
Ce coup, il avait juste chaussé la belle paire de ray-ban qui traîne toujours sur le vide-poches de la caisse, celles avec lesquelles les gens le prennent toujours pour Morrison. Parce qu'il avait envie de tailler la route un bout, comme l'avaient fait ces châtrés de bardes irlandais. Sauf que Marcus lui il est cainri, il reconnaît les bons coins à l'instinct. Et que si tu vas avec lui, il t'emmènera plus probablement voir don Juan Matus que l'arbre de Josué (qui est très joli au demeurant).
Il y a des jours tout de même je me demande, si je peux être tout à fait un homme, sans le permis ni les phalanges bleues.

3 commentaires:

Raven a dit…

le seul Screaming Trees que j'ai avec Dust, je préfère le second, j'ai tjs eu un peu de mal avec leur son et leurs mélodies, ils font un peu délavé et sonnent un peu plan plan parfois, mais Mark me tue

gulo gulo a dit…

non vraiment, je l'ai réécouté ce tantôt, et je suis choqué Jean-Jean, choqué ; consterné, attristé, comment mais comment peut-on être tiède à l'endroit de ce disque ? il est à peine soutenable physiquement, la tête veut se renverser en arrière dégager la gorge, les bras s'écarter mains ouvertes, les fessiers ont des contractions, enfin le rock quoi ; non ce n'est pas Mark qui fait tout, sans lui ce disque serait déjà un concentré d'extase caramélisée ; avec lui ça devient horrible tellement c'est bon, à la limite de la colère ; et lui par-dessus, à la fois bellâtre rimbaldien et sage tanné, dandy et routier ... il y a tant de gens qui se prennent pour Jesus ; et il y a les gens comme toi et moi, Mark : Jesus owes us money, you know ...

Raven a dit…

il va donc vraiment falloir que je le réécoute, ce disque - eh, de toute façon si je l'ai c'est pas pour qu'il prenne la poussière - mais j'ai du mal a croire qu'il puisse détrôner Dust, même avec toute la bonne volonté du monde de mon côté