jeudi 27 novembre 2008

Grief "polluted" (the real thing)


(Des ferments, du lait, du sel ... eh beh voilà Catherine, on y arrive !)

Dû l'écouter quelque chose comme une heure et demie de rang, ce soir. Aimerais dire que ça laisse des traces. Comme je suis honnête par-delà le raisonnable, ne le ferai pas, puisque les traces étaient déjà faites.
Mais si, vous savez, tas de cons, ce groupe qui a fait un morceau tout connement appelé I Hate the Human Race ; peut-être est-ce celui-ci qu'ils auraient dû appeler ainsi ; ou pas ; Polluted, quel meilleur nom, hein tas de fils de pute allez niquer vos mères j'espère qu'elles sont nombreuses ? HATE HATE HATE HATE ce groupe a aussi écrit Hate Grows Stronger et I Hate You, t'as compris pédé ? T'as compris connasse ? Hate. Hate hate hate hate hate hate hate. Je suis le mieux et tout ce que vous aurez jamais et c'est bien parce que vous le savez que vous le saccagez - respect - alors allez vous faire enculer - vous en raffolez - plus profond que profond, et enjoy the bloody ride. Je vous vous merde, je vous pisse à la raie, je baise vos mères, je vous shoote à terre, je vous chie dans le cou sous herbesan, je n'ai pour vous tous que mépris gerboulatoire, OK ? Still fuckin' polluted. Don't even bother to die. Go fuck yourself. Sacs à merde.

Et merci évidemment à mes deux précieux jeunes aides. J'ai souri quelque fois au long de cette transe, en pensant à vous. Allez vous faire enculer en premiers.

1 commentaire:

easy rider a dit…

on est en train de parler d'amour, là