lundi 10 novembre 2008

Juggernaut, Lava, Faxe, Pixi Bar, Bagnolet, 9/11/8

Faxe : apérocore, avec sur le petit parasol du death, du grind, du crust, bidonnesque et dansant, parfaite entrée en matière

Lava : le sludge français a un nom, qu'on se le dise ; de futurs grands, je suis parfaitement sérieux, ils ont la touche qui ne trompe pas, surtout dans un style aussi moulant, celle qui fait qu'on a énormément de mal à les situer par rapport à qui que ce soit ; en tous cas on fait difficilement plus punishing, sans fioritures, sans plans de cakes, sans pitié ; oubliez Outlaw Order, Black Cobra et tous ces groupes inutiles, l'avenir appartient à ces drôles-là, qui ont totalement balayé mes inquiétudes quant à ce qu'ils pouvaient rendre avec un membr(é) en plus.
Et le tube rend encore mieux que la dernière fois, vite une autre date, je veux le réentendre !

Juggernaut : ma glotte avait piscine

Aucun commentaire: