dimanche 23 novembre 2008

Trap Them, Grief @ le Confort Moderne, 22/11/08, Poitiers

Tant de choses à dire sur cette soirée mémorable ... trop, je vous passe toute la partie hanging out with Lava & some friends, pour en arriver directement à 22 ou 17h30, le début des choses sérieuses.

Trap Them : j'étais un peu revenu de leur Kurt Ballou music depuis la découverte du premier album. J'ai été humilié proprement, et mes cervicales vont me le rappeler toute la semaine. Un genre de Complete Failure en moins grind. Le batteur est une brute et les nombreux passages lents ont le bon goût de ne pas sentir le bayou.

Grief : Grief. J'ajouterai juste qu'ils ont joué Polluted. Quand je le voulais. Grand moment de dancefloor. Et que Paris a grave représenté au premier rang du début à la fin. Que dire ? Grief est grand. Des soirées comme ça, on en chérit le souvenir toute sa vie.

Encore bravo à tous ceux qui m'ont supporté, je crois que j'étais insupportable. Dédicace à tous. Moi le sludge ça me rend hippie. Je vole. Je suis au paradis. J'ai vu Grief. Encoooooooooore !

Aucun commentaire: