lundi 24 novembre 2008

Trap Them : Seizures in Barren Praise


Rien que de très prosaïque là encore. Entombed + Converge + gros gros son de tôle vrombie + passages je kiffe le sludge ? Balloucore + bayoucore ? Comme disait Green Velvet, I don't need this SHIT. Ca beau être efficace et tout et tout, ça commence à être un tantinet téléphoné cette histoire-là.
Sauf que je les ai vus en concert depuis la petite gifle du premier album, dont je m'étais assez bien remis, grâce à l'e.p. Que ma nuque a bibliquement connu leur boucher de batteur, et toute ma carcasse reconnaissante la façon dont ils peuvent faire traîner les moments doomy, leur épaisse maestria rythmique en fait, toute en coulé naturel entre accélérations hardcore'n'roll, moments traîne-patins et crust-boogaloo, un vrai coup du lapin long comme une nuit d'amour. Et le finale saloon et ses fantômes, pachydermisant au ras du bitume du swamp of the Mississipi, passe beaucoup plus imparablement que ceux très résistibles des derniers Cursed et KEN Mode, qu'ils gâchaient un peu pour être tout à fait franc.
J'arrive pas à dire si ce genre de disque me donne envie de redonner une énième chance à Rotten Sound, ou pas.

Aucun commentaire: