lundi 8 décembre 2008

Amebix : arise !


Froid comme une charogne de manchard, beau comme Joinville la nuit, cave, dément, sardonique, halluciné, spasmodique, grinçant, famélique, sentimental comme un soulot en tas sur le trottoir, comme une hyène claquant ses mâchoires de ferraille.
Presque déjà un spectre, pas d'estomac, et des crocs durs comme l'hiver.

1 commentaire:

Liria34 a dit…

C'est beau Joinville la nuit...