mercredi 10 décembre 2008

Dupont : Ukrainia

Vous êtes témoins, il m'allume, non ?

Dupont… mais quel nom de merde ! Quelle pochette aussi – je sais pas si vous avez vu celle de l’ep précédent, là, Behave, avec ses poses de gros prostitué mâle, mais c’est encore plus parlant. Rythmiques rubik’s cube, 100% DAF, parfois on a même droit a du copier-coller des plans années 80, des vieux Nitzer, exactement la même chose, version nordique. Chant 100% constipé et enrhumé, et qui bombe le torse, façon Rammstein. Son labellisé 242, froid et raide comme la justice. Des lyrics à toute épreuve – MORE LIFE FOR THE PEOPLE ! MONEY !! 24 HOURS !!! Ukraina fleure bon la rudesse du nord, comme son titre, comme sa pochette : de l’EBM de docker, matinée de synth pop technoïde à la Covenant, pour le côté fleur bleue, et quelques passages bien bœuf avec le chant qui lorgne rocailleux. Un disque polaire, scandinave, qui sent les couilles pleines, qui sent la menace, et qui, quand il se laisse aller dans les refrains bien gays, est un bonheur. Ne faites pas gaffe au nom, ça n’a pas d’importance. Mov ya body. Danz. Danz. Pensez rough. Pensez tough. Pensez EBM. Et attendez un peu que je vous parle de leur deuxième, qui est encore mieux.

Jean-Jean

5 commentaires:

gulo gulo a dit…

le nom tchue, nuance

Raven a dit…

le nom leur vient d'un titre de Liaisons dangereuses, en fait, j'aurais pu faire le lien mais dupont tu peux pas faire plus commun comme nom, c'est ça le truc

The Moiz Basstard a dit…

Ah, cette pochette à la Capture & Release de Khanate

gulo gulo a dit…

cool, un nouveau lecteur qui l'ouvre sans se faire prier

the Moiz Basstard a dit…

Yep, en vérité, je voulais voir ce que t'avais sur Black Mayonnaise, l'un des groupes les plus indispensables du monde :)