samedi 6 décembre 2008

Motörhead "I don't believe a word"

(Profitons en maintenant que tout le monde est parti, hein.)
... Est paraît-il une jolie chanson ? Mais tout à fait, absolument, très cher ! Ça pose un problème ?
Évidemment qu'elle est terriblement jolie, comme le mignon chagrin de la midinette indécrottable, du romantique coeur d'artichaut tout bourrelé de touchantes peines que sommes, Fraser et bibi.
Intoxiquée d'amertume de la cruauté, aussi, mais assurément sans commune mesure de bile, teigne, vice, bestialité, radicalité, avec ce que vous voudrez, The Jesus Lizard, Oxbow, whatever. Un vrai truc de pépés.
Lemmy et moi, on est des croyants, que voulez vous que je vous dise. Il faut bien quelque chose à quoi se raccrocher quand on est si ridiculement fragile.

1 commentaire:

Raven a dit…

t'entends ça mon vieux David ?