lundi 1 décembre 2008

Thou : Tyrant


L'évidence m'a frappé en plein casque ce midi : ce bonhomme croasse presque tout juste comme Grutle ! Et de ne pas s'arrêter en si bon chemin : plutôt qu'à Isis, c'est à Enslaved en vérité que s'apparente cette formidable mièvrerie qui m'émerveille sur cet album. On va aller droit au but, voulez-vous : du Grief plus du post-black plus du post-viking plus du post-core doom-sludgeounet plus un gonze qui a l'aplomb de gargouiller d'un timbre ultra evil 'n' ultra pissed "You're not a good persooooon, you're not worth my tiiiiiime" : on a deviné que ça ne fait pas de mal à une mouche et que c'est plus gay que la rue aux Ours.
Faut-il vraiment préciser qu'il ne s'en faut plus maintenant que d'une écoute convenablement avinée pour que je brame au génie ?

Aucun commentaire: