lundi 5 janvier 2009

Hebosagil/Viisikko


Sans doute est-ce parce que j'aime le sludge que tant de disques de sludge me fatiguent ; et que je suis toujours ébouriffé d'un mélange réussi de stoner et de sludge.
Quel plénitude, quel pied à en croasser ce doit être, tout de même, d'être une généreuse bennée de goudron à fondre au soleil.

Aucun commentaire: