jeudi 29 janvier 2009

Ion Dissonance : Minus the Herd


Maman te l'a pourtant assez répété : on se moque pas de plus petit que soi. Que tu pouvais pas deviner, en le matant se faire pourrir par sa morue à peine pubère à son taf, au videoclub, et regarder ses chaussures en balbugayant tout du long des mais ma chérie, mais honeysuckle, mais je t'assure que non, pas deviner pour la collection de dvd de krav-maga, systema et autres pornos pour hommes grognons, ni pour les snuffs qu'il a sous son clic-clac défoncé, ni qu'il avait les clés de tous les cadenas de l'entrepôt moisi derrière son immeuble moisi - ne change rien à l'affaire : t'avais pas à ricaner sans même dissimuler. Puis t'aurais quand même pu remarquer que tout malingre qu'il était, dans son marcel trop grand, y avait quelques noueuses nodosités sur ces os-là - rien que le fait que cet avorton porte un marcel aurait dû suffire à donner l'alerte. Tu te rappelles pas, maintenant, où tu l'avais déjà vu ? C'était pas sous une capuche et les poings bien serrés au fond des poches, dans le froid et dans la queue pour un concert de xLiferuinerx, par hasard ? Maintenant tu fais moins le malin, pendu à ce crochet par les poignets, à l'écouter fourrager dans une de ses multiples trousses à outils, sans pouvoir apercevoir rien par tes paupières l'une tuméfiée et l'autre à moitié découpée. Hm ? Toujours écouter Maman.

1 commentaire:

Paul Takahashi a dit…

essaie la tisane au miel