vendredi 16 janvier 2009

John Zorn, Trevor Dunn, Mike Patton : moonchild


Comme tout site influent voire prescripteur, SOUM reçoit des promos, vous vous en doutez. Et donc est en butte à la chienlit protéiforme des systèmes de protection anti-piratage.
En l'occurrence, l'album a l'air pas trop trop mauvais, mais ils n'ont rien trouvé de mieux que d'y flanquer un G.O.M.E.Z (TM) : un genre d'abominable jacassement crépitant, pire qu'une ouverture de connexion 56k, qui rend toute écoute objective tout bonnement impossible.
Ça tombe bien, objectif et moi je me rappelle plus combien ça faisait la dernière fois que j'ai calculé.

2 commentaires:

Le Moignon a dit…

Faudrait que j'réécoute ce skeud, musicalement c'était quand même bien bon, mais c'est vrai qu'on aurait préféré un autre vocaliste que Patton pour le coup

Raven a dit…

c'est marrant je le trouvais moins chiant que les autres de cet espèce de tryptique, Dunn et Baron assurent, après c'est vrai que Gomez est relou, mais pas autant que sur d'autres avec le juif, et puis de tt façon Zorn a jamais été fichu de lui déplier le tapis rouge.