samedi 31 janvier 2009

The Knife : Silent Shout


Paraîtrait comme ça que j'ai un goût pas trop pourri ni incertain pour tout ce qui touche aux eighties ? Eh ! normal, gamin, je suis le Fils des Eighties, et Elles m'ont envoyé parmi vous pour vous montrer le chemin de vos âmes sauves. Je suis une sorte de Marty J.C. McFly, voilà.
Paraîtrait comme ça qu'on veut me tester dans le domaine du racolage ? Eh ! gamin : cherche pas le vieux singe. Je vais même pas me faire chier la bite avec de l'emballage ou quelque finasserie de pucelle que ce soit, je vais juste affoler le compteur à coups bas.
Sur Silent Shout, tu trouveras le meilleur des eighties : les harmoniques Suzi Wan à la Cindy, Bangles et compagnie, la voix Lee Cooper (oowooo-oowoo !), les déhanchés frigides axe Pantashop-Jean-Paul Goude, le funk c'est la ouate qu'elle préfère, les ciels nocturnes entre chien Vangelis et loup Moroder, les brames néo-romantiques (DD, comme initiales, tu vois à qui je pense ?), même un faux tango sous plastique disco à la Grace Jones - et dis-toi que j'en oublie un paquet, tellement c'est concentré en pur esprit de l'âge d'or. Comme Vive la Fête, ça pourrait presque avoir été fait à l'époque. Mais il y a mieux.
Le meilleur du futur : Vive la Fête, donc, mais encore November Növelet, évidemment. Un petit coup de tech digne de Leftfield. LFO. Et Björk- en version pas fée . Ca tombe bien, j'aime pas les fées, elle me gavent le steak. Je les ai toujours aimées plus harangères, plus Kim Wilde, vulgaires dans le glissé de t-shirt sur l'épaule molle, la peau fatiguée, titubantes dès la deuxième heure du mat', rauques et chargées, leur adolescence punk comme un voile de flou, plus portées sur le TGV et les vidanges de vessie entre deux voitures que sur le Fisherman's Friend et les galopades dans les fjords, plus garçonnes que garçonnets. D'ailleurs dans les eighties, les fées on en entendait pas parler- tu parles, on avait Michelle Pfeiffer et Jeanne Mas, qu'est-ce qu'on allait se faire chier avec des mioches qui mettent des fleurs dans les cheveux ?

4 commentaires:

Raven a dit…

Racolage Owes Me Money

Nevar a dit…

(sinon faudrait arrêter avec Björk, tu me fais de la peine Gégé)

gulo gulo a dit…

pourquoi ? tu fais partie de ceux qui kiffent les elfes ?

Raven a dit…

Bjjörk n'est pas qu'une elfe/femme-enfant, mon Gégé... sinon j'aimerai pas son unique album.