dimanche 11 janvier 2009

Liar : murder manifesto


Dire que je croyais acheter à l'aveuglette un truc ultraviolenvirulent, pour pits pas civilisés, H8000 crew ou je sais plus bien quoi.
Dire que j'avais tranché : pas d'autre Lamb of God, que New American Gospel.
Un rien plus tight, raw, evil, mettons ; moins de gloss.
Le cachet hardcore, ça tient tout de même parfois à peu de chose, un batteur par exemple, et quasiment du conceptuel.

1 commentaire:

Crown_Me a dit…

En effet, faut le chercher le hardcore sur celui-là, entre le son de batterie atroce et la voix trop "festive" je passe mon tour. Ses grands frères ont pas oublié le core par contre.

Pour "un truc ultraviolenvirulent, pour pits pas civilisés, H8000 crew ou je sais plus bien quoi", Day of Mourning ça peut pas mieux coller, des canadiens qui aimaient le deathcore (originel hein...) bien sourd et Clevo (avec un feat d'Hellion d'ailleurs). Assez méchant ma foi.

www.myspace.com/dayofmourningmhc