vendredi 16 janvier 2009

Prêts ?


J'en connais d'aussi bavards que moi, mais qui se libèrent à gros paquets saccadés. Gaffe, en v'là un qui déboule. Prenez votre respiration.

Kyuss : Wretch

Il paraît que Wretch est un disque de merde. Il paraît que Kyuss n’a sorti qu’un seul chef d’œuvre. Il paraît que Kyuss c’est juste Skaï Valley et Blouse From The Raide Sun. Il paraît que ce disque est « l'une des plus innommables daubes de ma disco », dixit Mojo. Il parait que Jean-Jean détient la vérité que vous n’osez mettre à jour par peur farouche d’admettre la beauté de la fougue juvénile & catchy hard rockeuh quand elle s’ouvre à vous (popopopopopop), vilains garnements : Kyuss a commencé dès son premier disque a tataner velu vos tympans et ce avec l’amour vrai des rockers. Tout ça n’a rien d’une démo mal fichue de kermesse lycéenne, tatata, pas de ça ici, allons allons Bernard Henri, vous allez faire de la peine à ce brave Joshua qui s’est donné tant de mal pour étaler l’épaisse mélasse sur sa grosse biscotte avant de l’enfourner dans votre popo. La vérité est belle comme un vers de Baudelaire, et je m’en vais vous la déclamer avec sensualité : Kyuss te la met bien profond et ne demande pas la monnaie – Kyuss te dessoude à coup de tongs sous un cagnard de plomb, Kyuss Owes You A HUUUGE SECOND HOLE NEXT TO YOUR WIDE OPEN ASS, naïf petit Jeannot aux sourcils froncés de bel aloi, et Wretch envoie du bois comme jamais – ou plutôt de la mélasse - et la mélasse, c’est sensass. C’est simple comme bonjour ou comme un pain de graisse dans ta gueule. Qui ici oserait en étant de bonne foi m’assurer les yeux dans les yeux que Love Has Passed Me By et Son Of A Bitch ne lui font pas le moindre petit frisson ? Que Black Widow ne lui fait pas le chapiteau ? Que Katzenjammer ne lui envoie pas aux narines un délicieux parfum de garage ? Que Deadly Kiss ne lui a jamais fait mouiller le Complices ? Qui ici oserait mettre en doute la détente érectile du clairvoyant Raven ?

La prochaine fois soyez moins benêts : demandez moi la boîte de cotons-tiges, ça nous évitera pareilles suées pénibles et inconfortables.

Jean-Jean

Aucun commentaire: