mercredi 14 janvier 2009

Pulling Teeth : Martyr Immortal


Mal contrôlé, mal cadré, mal armé, mal taillé, mal articulé ; et mal disposé ; très mal à vrai dire.
Juste le son de la dégoûtation, âcre sur le fond de la langue, qui se soulage en postillon et en dérapage continu, que ça finisse dans le décor ou le ridicule, advienne que pourra, certainement en peu plus d'amer et d'haleine de mort - mais que ça se déverse, qu'on patauge dans l'ordure jusqu'à la taille.

Hardcore, encore ? Oui.

Aucun commentaire: