mercredi 28 janvier 2009

Sólstafir : Köld


Western du vent des fjords, Vertebrae carambolé par Relationship of Command. Je dirai que ça le fait, que qui trouve la chose parable est un vieux grincheux, c'est un vieux grincheux qui vous l'assure. Et hors de question que je m'étende sur ce que ça peut remuer, il y a des limites à même mon impudeur.
La part de l'adolescence, pour sûr il faut la préserver intacte dans un coin précieux ; raison de plus pour ne la point disséquer sur un divan en place publique ; on ne donne point en communion sacrificielle une pure énergie agissante ; pas dans le verbe froid en tous les cas.
Mais c'est moi ; et le Doktor Null peut considérer ceci comme une mise en demeure.

1 commentaire:

Ø a dit…

Bah là, cet album m'a tellement remué les tripes et m'est tombé dessus tellement à l'improviste que je saurai pas trop quoi dire... Et puis, il me faut vraiment la version physique pour celui là, histoire d'avoir un son encore plus cinglant et de prendre une 2e grosse baffe émotionnelle.