mardi 20 janvier 2009

zZz : Running with the Beast


Vous prenez les choses où les a laissées The Rapture avec Echoes, Robert Smith en massive infusion Bee Gees. Vous ajoutez un velours de voix loungeabilly tendance Eighties Matchbox B-Line Disaster, du sucre filé OMD, des nuages Cindy Lauper. Vous avez un truc complètement aqueux, et complètement euphorisant. Vous nagez dedans, vous volez dedans, vous êtes en plein ciel, vous êtes au coeur de la vague, il n'y a plus rien qu'elle ; comme chaque fois. Vous êtes dans Une Forêt, et la brume hivernale est d'hélium raffiné, et un insaisissable filet de chaleur vous enivre d'un frisson. Vous arborez un sourire idiot pendu plus haut que les oreilles, à en avoir mal aux joues gelées.

4 commentaires:

Raven a dit…

ça surbute ce truc

Macho))) a dit…

Pas accroché pour ma part.

KaramazZzo a dit…

"Robert Smith en massive infusion Bee Gees" : Fulgurance en si peu de mots, bravo.
Dur-dur de sortir de cette vague et de passer à autre chose, addictif, comme on dit communément.

gulo gulo a dit…

énorme, oui - on attend toujours la suite