jeudi 26 février 2009

Waning : Population Control


Derniers torrents de férocité. Derniers râles gargouillés d'héroïsme rêvé. Vaincus. Déchiquetés. Décomposés. Fossilisés. Cloués à la terre. Mangés. Par la marée d'un lichen de nano-organismes synthétiques. Engloutis par le froid qui monte avec eux, dans le flou de la raison qui patine. Dernières fourmis de douleur hallucinogène. Dernières morsures de la dislocation, de toute chose. Dernier frémissement de brouet, de l'existence.

2 commentaires:

Ø a dit…

Oh ptain, c'est vraiment bon ça!

ravachi du bulb a dit…

arg, oui c'est trés trés bon, excellent même, mais j'aime pas la voix, p'tain mais c'est quoi mon problême? shit! c'est con la vie parfois hein?