jeudi 12 mars 2009

Cretin : Freakery


Satanés Relapse. Avec leur constance quasi-solide dans le sacerdoce de la pochette laideronne, c'est qu'ils vous feraient passer à côté des bonnes choses. Bon, on saisit l'intention, hein, louable, il y a en vérité dans le ci-devant Cretin un fumet de fumier prononcé, fumier humain si vous voyez, à la Birds of Prey - en même temps, Birds of Prey, faut déjà connaître, planqué que c'est sous justement un autre exemple de pochette navrante dans le plus immanquable style Relapse. Et savoir ainsi que sous des croûtes pareilles peuvent tout à fait se trouver des atmosphères très réussies dans les tons Delivrance et Texas Chainsaw Massacre.
Après, quant à savoir s'il est utile que vous sachiez que Cretin penche plutôt vers Death Breath voire Abscess là où Birds of Prey se plaît dans l'Entombed, même si dans les deux cas c'est mêmement à la sauce rustique, fromage de tête avarié et brutalité nigaudement cruelle ; qu'il me démange aussi de citer Disfear ... Je ne suis pas bien sûr.
De toutes les manières c'est sûrement pas à ça que ça ressemble, en vrai, puisque j'y connais queue d'al en grind.

Aucun commentaire: