jeudi 12 mars 2009

:Wumpscut: : fuckit


Etrange entité, :Wumpscut: sort bouse insipide sur bouse ridicule, et de temps en temps, plaf, un qui tue. Parce que quand il s'y met, Rudy R (ne pas confondre avec son acolyte Raoul R, qui lui ne sort que des bouses irritantes) a un talent assez unique et poignant pour agglomérer beats beton-kopf post-dive et ambiances bunker new-wave livré à la putréfaction, electro-dark danoise en bandelettes de cuir, trance racoleuse de soirée à la Loco, tristouillerie médiévalo-apocalyptique, et un romantisme niaiseux (tout particulièrement sur ses secondes moitiés d'album, vous avez remarqué vous aussi ?) autant que sociopathe bien plus réjouissant que celui un peu coinços de l'autre grouft de Navicon Torture Technologies. On n'échappe même pas au petit morceau grotesque de mauvais goût télégraphié sans lequel :W: ne serait pas :W:, vous vous en douterez quand vous lirez au dos du boîtier : "Gulag". Ni aux tubes façon Calling ov the Dead avec le vague à l'âme.

Après Music for a Slaughtering Tribe, Embryodead, Böses Junges Fleisch et Cannibal Anthem (Dried Blood étant un EP), le nouveau bon album de :Wumpscut: est arrivé, il sort le 3 avril. J'imagine qu'il n'est pas besoin de vous conseiller de manquer royalement le disque de remixes.

3 commentaires:

Raven a dit…

juste pour savoir si je suis le seul à pas pouvoir enregistrer de com sur la chro de wotz

Raven a dit…

bon bah c'était pour dire rien du tout

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.