lundi 13 avril 2009

Brutal Truth : evolution through revolution


Le grind peut être death sans être sac à bière. Le grind peut être punk sans être bovin. Ou l'inverse. Le grind peut swinguer sans être gore. Le grind peut aimer danser des slows avec ses propres viscères sans être de la bande à Gaza. Le grind peut être taillé au rasoir sans être rasoir. Le grind peut être surhumain sans être inhumain. Le grind peut saturer à fond de balle sans être en mp3. Le grind peut même avoir une pochette tout juste digne de Sepultura sans être kiddie-friendly.
Le grind peut être ... vous m'avez vu venir, là, oui ? Non ??
Le grind peut être -core. Oui, encore. Comme on dit quand on est dans le vent, ramasse tes dents. Et crois-moi, tu vas y être, dans le vent. Celui qui arrache les dents.

Aucun commentaire: