dimanche 26 avril 2009

Dystopia : The Aftermath


Eyehategod, chacun le sait, joue du blues hardcore.
Dystopia, c'est pas la même histoire. Le sludge de Dystopia n'a pas beaucoup à voir avec le blues et la torpeur des marais. Il dort dans les rues glaciales et il y coupe des gorges. Quand il a quelque chose au coeur c'est la rage, celle de survivre aux dépens du voisin de hangar à viande, celle du crusteux sans foi ni loi - pensez Amebix, Damad, Phobia, Neurosis, Cursed.
Ce sludge ne se joue pas avec le vomi ni ne s'y vautre en vagissant son impuissance adorée, mais il se roulera au sol, en t'y emmenant à pleines dents, il ne se contentera pas de foutre les spooks avec ses climats aqueux, celui-là saute au visage avec sauvagerie, déchire à mains nues, boulotte tout vif. Mais est-ce vraiment du sludge, à la fin ? Toi, t'as vraiment envie de pas sortir de ce guêpier avec tous tes membres ...

2 commentaires:

Lucas a dit…

Quelle boule de vomi et de crasse devrait se chopper en priorité d'eux tiens ?

gulo gulo a dit…

celui-ci, tiens, mais Human=Garbage doit suivre rapidement derrière ; l'épo, j'ai pas accroché