lundi 27 avril 2009

Ghoul : we came for the dead / maniaxe


Les mecs de Dystopia ils sont pas nets. Même quand ils essaient de faire du gros death, je veux dire du vrai pas comme dans Human = Garbage ... ça rend pas net.
Ca ressemblerait à du Funebrarum, ce genre de machin qui mouline du gruau épais, mais avec de bonnes goulées de gore ventripotent et déchiré à la Impetigo in a hardcore mood.
Enfin je dis ça, mais ça ressemble aussi surtout à Abscess et Agoraphobic Nosebleed, et ça prend les deux facile, tellement à vue de narine encroûtée le cocktail apéritif a dû être surpeuplé en principes actifs du type excitant.
C'est marrant, depuis les bruits de pelle en intro jusqu'à la jaquette, en passant par les calembours, les vocaux de plomberie embouteillée, le tracklisting aussi chamarré qu'un de Cannibal Corpse, ce truc a tous les dehors d'un bidule fait pour la gaudriole, et pourtant, derrière les zombies qui slamment en marcel, quelque chose de pas bien engageant dort et ronfle comme un sonneur sous la linéaire hystérie des tronçonneuses, une bestialité pas tout à fait candide, pas bien distincte, qui marmotte et maugrée des trucs pas intelligibles, dans la confusion abrutissante et tintinabulante des substances.

5 commentaires:

elmer a dit…

la party we came c'est complètement le copain de carcass sickness

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
elmer a dit…

trop explicite ?

gulo gulo a dit…

trop anonyme, fou de bite

elmer a dit…

surement un bon fake de carcass
ça reste un peu chiant ué,
le remue-méninges
pas fouille bite