mardi 28 avril 2009

Motörhead : March ör Die


Bomber nous donnait à redouter une sorte de ZZ Top abandonné au bord de la route en plein Mojave, sans hotrod, sans fer à friser, sans Tequila Sunrises, sans vestes de banquier, que les lophophorae williamsii pour se nourrir et s'abreuver à ses risques et périls, à faire les derviches sinuants sous le cagnard démentiel.
Le ci-devant épisode nous montre les zizis de retour en ville, et bien là, en rois de la nuit, en mode hunting you down, frimes et menaçants tels Arnie Schwarz Nigger dans le 2 (comment ça de quel film ?!), une manière de Joe Cocker (juré, ce passage a été couché avant d'avoir entendu le riff de "You better run") viré bad boy, horns up autant que horny. Gare poulette, ce barbu-là n'est pas de ceux qui te materont t'effeuiller du fond du fauteuil, ce loup-là n'est pas celui qui trompette qu'il est en train d'enfiler ses bottes ... Tâche donc moyen de le faire ronronner comme sur "Stand" ou "Too good to be true", tu verras il luit dans le noir c'est drôlement chouette, et tu verras Montmartre.

1 commentaire:

Raven a dit…

"je veux tes vêtements, tes bottes et ta moto"