vendredi 24 avril 2009

Motörhead : Snake Bite Love


Superbe pochette, n'est-il pas ?

Las, je n'ai rien d'autre à dire de cet album.
Le serpent est dessus, pas dedans.

1 commentaire:

Raven a dit…

un des grands négligés de la disco... peut être un des seuls où se soit justifié j'aurais envie de dire, pour la moitié des titres, mais y'a quand même dead and gone, non, elle mérite pas une petite mention ? la partie slow traîne la patte, mais dès que ça pète, non de dieu ! il a une personnalité à part au sein de leur discographie (si j'en crois mon prompteur), un peu comme Another perfect day l'étincelant, avec ses solos chelous, il est souvent froid, distant, mal assuré; poussif, lessivé, un peu bizarroïde quand même, freestyle - tout ça pour éviter de dire qu'il est juste chiant et sans relief ? oui et non... je le préfère un chouia à Overnight sensation, au moins ici on est pas pris dans les filets d'un habillage tout clinquant rutilant qui sert juste à masquer une baisse d'érection, on a envie d'insister, de voir si on peut le kiffer... quitte a tjs autant se faire chier au final, tout dépend ce qu'on en espère aussi, la pochette annonce trop effectivement, ça me fait penser à ses affiches de séries B où y'a plus à voir et à rêver sur le poster que dans le film entier, un petit blason cheap style bastards ou march or die aurait amplement suffit, et les espoirs auraient été saufs.