samedi 23 mai 2009

Chrome Hoof : Pre-emptive False Rupture


Une basse funky de bavure policière (tu saisis l'allusion épaisse à un groupe précis ? si tu penses aux Swans, tu brûles), des choeurs de kermesse du village kobaïen, des cuivres sous l'empire ultracrispé de crotalito, des violons qui rivalisent forcément en grinçouillerie avec les derniers cités, une Pythie no-voodoo en transes nuptiales à l'office ... Quand deux hippies déboulent de Cathedral et sont impromptu possédés de la fantaisie de faire de la techno à l'ancienne, je veux dire à l'antique ... le squelette prend cher. Rarement entendu aussi bacchique - je veux dire panique.

2 commentaires:

Raven a dit…

il est chouette ce disque, mais faut être en forme sinon c'est vite gavant;à part ça ma pochette à moua est chromée, na

gulo gulo a dit…

la mienne aussi