jeudi 14 mai 2009

Ellipses narratives

Ce sera fort probablement passé inaperçu, mais une quantité non négligeable d'articles a disparu hier des cales du Soum. Leur auteur, notre bon vieux Raoul, a jugé utile de les exposer ailleurs, et à raison puisqu'ils y ont été bien plus salués qu'ils ne le furent ici.
Comme j'ai l'arrogance jalouse d'exiger que ce qu'on donne à ma page le soit avec l'exclusivité, j'ai dû en conséquence les ôter du fil du récit dont ils faisaient partie - tout comme, pour me mettre au diapason, quelques uns des miens que j'avais eu la paresse de publier également sur Slow End.
Merci de votre attention.

2 commentaires:

paul kawai a dit…

et la polyharmonie, qu'est-ce que t'en fais

Raven a dit…

rien n'est perdu (n'est-ce pas ?)