lundi 4 mai 2009

Iszoloscope : The Audient Void


La nuit où les extraterrestres devaient venir dépeupler et digérer la Terre, des illuminés amateurs de trance ont fait une free party, dans un coin reculé, perdu, oublié, pour y exulter de toute leur impatience de l'événement, le plus longtemps possible, avec les miettes cliquetantes, crissantes de leurs consciences qui progressivement se dilacéraient dans un néant mécanique, dans l'écho divin du vide immense.
La grande Danse d'Azag-Thoth les emporta.

Aucun commentaire: