jeudi 7 mai 2009

Origin : Antithesis


Le brutal death parvenu au point de frénésie apoplectique diluvienne où il ne dégage plus aucune brutalité metalleuse, où il s'élève à une sorte - bon, d'accord, de redoutable platitude, pendant le début de l'album ; puis va savoir pourquoi, la montée des basses comme une encre, les mélodies de guitares evil froides comme le chrome, ou cette platitude inexpressive-même ? Il se met à synthétiser une forme de beauté, noire et aveugle, fourmillante, sans âme ni conscience, comme une version tractopelle du bombardement phototnique de Zymosiz, comme une inerte fin de match de catch contre le dragon, en fin de course sous ...

Aucun commentaire: