vendredi 22 mai 2009

Viisikko : IIIII


Les avisés qui se sont procuré le split avec les décroissants Hebosagil l'attendaient patiemment : il est arrivé. Le premier album des improbables Viisikko.
Viisikko sont finlandais, et si ça ne suffisait pas à vous assurer de la qualité du machin, apprenez qu'ils sonnent comme une harpie grind'n'roll'n'roll'n'roll à la Tinner ( 'seraient pas finlandais aussi, d'ailleurs ? vous vérifierez vous-mêmes, merci), avec le même genre de gorge vernie au tabasco, le même genre de jovialité alcoolique furibarde foutraque, et une bonne giclée de sludge vitriolé et vautrescent en sus parce que y a pas de raison et que ça se marie si bien avec le rock'n'roll, tout le monde sait ça. Pas de poésie, que de l'allégresse saccageuse.

Ca s'achète en Finlande, comme de juste, vous y trouverez par la même occasion le définitif premier e.p d'Hebosagil, le nouveau Spiritus Mortis qui a gagné autant qu'on l'attendait avec le recrutement d'Albert Witchfinder, et même l'album d'Ordo Tyrannis à pas-cher-pas-cher. Faisez tous comme moi, dansez la carioca.

Aucun commentaire: