vendredi 5 juin 2009

Coalesce : Ox


Les surprises se sont enchaînées, déjà. Coalesce s'est mis à Led Zep. Coalesce s'est mis au funk.
Sur Ox, la surprise la plus saillante fut l'irruption de voix claires. Shocking ? La vraie surprise c'est que Coalesce est ... aéré. Gosh. Un peu à la Botch, ou plutôt à la post-botch - Helms Alee, Narrows, voyez. Ou plutôt à la Intronaut, car sans en rabattre un belin ni sur le hard seventiesant ni sur le funk. Ni sur la grosse musique à coins carrés bien tranchants. Ni sur les grosses rythmiques patapouf-papouf-kaboum qui te plient le portrait en douze dans la saccade et la bonhomie.
C'est complètement aberrant et désinvolte, et on ne résiste pas longtemps à ce hardocre à la beauté rurale. Cabrioles en tracteur dans le grand air et les petites fleurs.

3 commentaires:

ravachi du bulb a dit…

ça c'est du blog de qualité cousin, même pas sorti déja chro, bravo! fait envie ce p'tit dernier et les echo que j'ai eu ça et là donnent vraiment la bave au lévres, ils expérimentent et c'est pas pour me déplaire... oh god, les bouseux texans seraient-ils devenu propre sur eux? Coalesce in da place! return of the king and everybody enjoy! me tarde vraiment de l'écouter, je reviens poser ma crotte ici dés que c'est fait...

gulo gulo a dit…

il est sorti, mon pépère, les précommandes relapse ça arrive toujours quelques jours avant la teustri date, et en l'espèce c'est la date ricaine qui a servi visiblement, soit le 6 juin ; et même s'il avait leaké y a un mois, je m'étais forcé, tout comme le Khanate, va savoir pourquoi, à ne pas trop l'écouter avant de l'avoir pour de vrai

DMDFC a dit…

'fectivement, il est dispo sur paris. Première écoute en ce moment même: je crois que cette musique meparle de moins en moins, et surtout, je prefer les formats court. Le 7" m'avait bien plus tarté.