jeudi 11 juin 2009

Moss : tomb of the blind drugged


Est-ce qu'il est agréable d'être insecte, cloué, écrasé, par une chaleur qui n'est pas de ce monde et rôtit l'air-même ?
Question sans objet. L'insecte, sa conscience, qui n'est pas, sa notion de la béatitude, qui est plate, mate, butée, cannelée ... qui se hasarde en cette crypte de poussière brûlante en saura plus qu'il ne le pourrait désirer, de force, en un battement de paupière écailleuse perdu parmi le tapis grouillant de dos en élytres figés en adoration du terne ronronnement obèse qui fond tout horizon en vaste néant idiot.

Aucun commentaire: