samedi 20 juin 2009

The Warlocks : Surgery


Remy Zero, le chanteur attitré des Fééries Dansantes des Sardines à Smallville, en version non censurée. Vous pensez bien que tous ces marivaudages plats à pleurer, ces James Dean castés Gus Van Sant, et ces oies en sucre aux rêves aussi chimiquement stables que Laura Palmer, ça ne peut que tourner aux suicides difficiles à ravoir.
Cruche ou pas, on met des heures à se vider, à voir en fin partir l'esprit au fond de l'évier, avec les souvenirs, tous sur fond de campagne à perte désespérée de vue.
Positivement à vous briser le coeur.

Aucun commentaire: