mardi 8 septembre 2009

Gorgoroth : Incipit Satan


On peut bien le dire, allez, maintenant que le groupe repose en paix : Incipit Satan est le Grand Œuvre de Gorgoroth.
Il transmute l'air en pluie de flocons de chair calcinée dans un mol tourbillon de fumées grasses, où il s'avance, dominateur et moqueur au milieu de la dévastation à perte de vue. Nul besoin comme Marduk d'échantillonner des bruits de vertèbres rompues : l'on sent très bien passer les roues du char grimaçant au milieu des crânes. Et puis, merde, quoi, l'armée c'est pour tuer, merde, quoi, sur le char il y a le Gaahl, fatal, qui fredonne dédaigneusement "When Love Rages Wild in my Heart", sur l'air bonhomme de l'artificier partant travailler ... et ça c'est des trucs à vous faire féliciter d'être mort ce jour-là.

A moins ... que ce ne soit Ad Majo ? Nous aurons peut-être l'occasion d'y revenir.

Aucun commentaire: