mardi 6 octobre 2009

Elitist : Elitist


Il faudra tout de même qu'on m'explique pourquoi cette brève chose est vendue comme black crust.
Il est vrai que le nom, et la jaquette. Il est vrai que de nos jours crust est fréquemment écorché en Cursed, et qu'on pense massivement pendant le disque à d'autres choses en jaquette noire, Weekend Nachos, Watchmaker, Complete Failure, pour les nommer (non je ne racolle pas, j'y peux quoi si vous avez les mêmes rillettes que moi ?).
Warcore eût tout de même été plus convenable, vu la fournaise.
Ça va sans le dire, les quelques minutes en question dépiautent plus proprement tes côtelettes que toute la discographie d'Anaal Nathrakh. Mais ça va mieux en le disant.

1 commentaire:

Crown_Me a dit…

Yep, il ronge bien la bidoche jusqu'aux os cet EP... Un petit côté GAZA aussi, suggéré ailleurs, se fait bien sentir. Miam.