samedi 14 novembre 2009

Mythical Beast : Scales


Du même sang que To Bring You my Love, Lapsed, Immortal Memory, Jex Thoth, et Penis Envy.
Le point commun chacun le voit, bien entendu. De la musique telle qu'on en fait rarement de plus femelle. De la musique qui est nuit, et gestation. Calme et liquide comme le ciel nocturne, aube et crépuscule embrassés dans un puits matrice de tous les prodiges, calme comme l'une de ces nuits qui sont aussi bien recueillement suivant épique périple, que précédant non moins glorieux voyage. Méditation de toute la chair, étale et infinie jubilation, sérénité délivrée de toute syntaxe, que la psalmodie modulée par le feu de camp du pèlerin, son rythme labile, sa puissance folâtre, sa patience mystérieuse, sa souplesse fauve ...
La sorcellerie ouvre toute les portes, tout est affaire de confiance, de lâcher-prise. Laissez-vous aller, tremblez.

2 commentaires:

Innamorato a dit…

boudediou, j'avions pas vu que c'était sorti chez Not Not Fun... Gulo, t'as checké ce qu'y font d'autre ? c'est très hypé comme label, mais qu'est ce que c'est bon...

gulo gulo a dit…

je checke pas par label ; y a quoi comme groupes/musiques ?