mercredi 4 novembre 2009

Spiderpact : Goatspeed into Magenta Vacuum


Lifelover dans son jeune temps buvait immodérément pour noyer ses plaies, ou les attiser, ou il ne savait plus, enfer ou ciel qu'importe la chanson est connue, on est jeune on est écorché.
Spiderpact dans son costume froissé ne se préoccupe plus de rien, roi au fond du bastringue où toutes choses tanguent et ondoient dans l'air huileux et glauque - que de boire, de se saouler, comme une cérémonie, avec rigueur et application, jusqu'à la transe et aux visions, obsédé par l'ivresse de voler, jusqu'à en perdre toute mesure et forces.

Aucun commentaire: